Days Gone montre ses tripes

Alors que L’E3 se prépare, le magazine Game Informer ont visité les studios de Bend Studio et ont ainsi pu obtenir beaucoup d’informations sur Days Gone.
1 mois avant le salon il était assez inattendu d’avoir des nouvelles de ce jeu de manière officielle. Mais cette exclusivité Playstation fini par nous montrer ce qu’elle semble avoir dans les tripes dès maintenant. Une bonne nouvelle pour les impatients.

 

C’est avec 5 années de développements dans les pattes que Bend Studio nous transmet par le biais de ce magazine des informations inédites non seulement sur le gameplay de Days Gone mais aussi sur une date de sortie.
En effet le jeu est prévu pour sortir début 2019. Encore une bonne nouvelle pour la console de Sony. Car oui ce ne sont pas les exclusivités Playstation qui manquent en ce moment. Citons par exemples God of War qui est sorti il y a peu ou encore Spider Man qui a été annoncé pour Septembre il y a 1 mois de cela.

Days Gone semble nous faire incarner un personnage assez sombre du nom de Deacon St. John. L’histoire commence après le début d’une pandémie. Donc zombies et autres morts-vivants putrides sont au programme. Les images qui nous avaient déjà été livrées il y a 2 ans nous montraient le personnage poursuivi par une marée de morts déchaînés et sous stéroïdes. On est donc ici sur du monstre à la World War Z : ils courent vite et sont très dangereux.

Ici le protagoniste n’a pour but que de survivre. Pas d’objectif héroïque comme sauver le monde. La lutte pour la survie dans ce genre d’univers est déjà bien assez périlleuse comme ça. Il n’est pas le premier de son genre à proposer cette situation. Mais cela ne semble pas pour autant être un problème.
Là où dans The Last Of Us on voit la vie de Joel avant l’apocalypse zombie, ici l’histoire passée de Deacon nous sera livrée dans des flash back jouables.

Le gameplay vous fera évoluer dans un monde ouvert, avec comme moyen de transport la moto du héro. Les mécaniques de jeux sont asser famillières : prendre le contrôle d’un camp en tuant la population ennemie locale, des tours radio à escalader ou encore de la chasse aux animaux. Ce n’est pas sans rappeler un certain Far Cry pour ne citer que ce dernier.
La où Band Studio semble se démarquer c’est sur l’importance qu’ils souhaite apporter au scénario et à la narration dans les missions. De plus ils désirent ne pas être généreux en point de respawn afin de pimenter le jeu et de donner un aspect punitif à l’échec.

Mais comme dans tout bon univers d’apocalypse zombie qui se respecte, l’humain est aussi dangereux pour le héro que le revenant. Dans le monde vous croiserez d’autres survivants. Ils seront potentiellement hostiles et chercheront à vous dépouillez de tout vos bien. Sauf si c’est vous qui prenez l’avantage et décidez de leur rouler dessus à moto et de les piller comme un sauvage. Mais allez savoir si vous avez tué le pire des bandits ou alors une famille innocente qui ne cherchait qu’à vivre en paix comme tant d’autres.

Band Studio prévoit d’offrir plusieurs fins différentes au jeu en fonction des choix que vous aurez pris au cours de votre aventure. Comme quoi la narration et le scénario semblent être un point qui tient à cœur aux développeurs.

Tout ce qu’on peut espérer c’est que le gameplay sera suffisamment riche pour ne pas être redondant et que le scénario nous tiendra en halène jusqu’à la fin. Car il est prévu que Days Gone soit un jeu solo uniquement. Une aventure qui vous fera donc traverser des océans de morts, vous fera douter de tous, même de vous.

Mellow

Salut les baggeurs ! Je suis Mellow, Streamer et Rédacteur chez BAG depuis fin décembre 2016. Gamer depuis mes 4 ans, j’ai été bercé par Crash Bandicoot et Jak and Daxter. Mes premiers coup de cœur furent Final Fantasy X et Dark Chronicle (ainsi que d’autres très bons jeux).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Why ask?